Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LES FOULEES ROQUEBRUNOISES

* * * DIMANCHE PROCHAIN / LES CHAMPIONNATS REGIONAUX DE CROSS * * *

29 Janvier 2008 , Rédigé par Philippe Publié dans #annonces courses

undefined

Dimanche prochain auront lieu les championnats régionaux de cross à la Valmasque.

Tous les membres des Foulées sont instamment priés de se présenter car nous avons besoin de coureurs mais aussi d'officiels afin d'aider à l'organisation.
N'oubliez surtout pas votre tenue de course club car elle est obligatoire.

Lire la suite

* * * DES MEMBRES DES FOULEES AU SEMI DE MARRAKECH * * *

27 Janvier 2008 , Rédigé par Philippe Publié dans #annonces courses

Bernard----Marrakech.jpg

Je profite de l'absence de Bernard BLANC qui se trouve actuellement au semi de Marrakech pour publier cette photo collector !!!
On le voit ici en train de participer avec beaucoup de grâce à une coutume locale trés pittoresque !!!
D'ailleurs il faudrait s'inspirer des belles couleurs de son costume pour la prochaine tenue club.
Bernard et Francine sont en compagnie de Max et Valérie MACCIO pour ce voyage.
On espére avoir bientôt des photos ainsi que les temps de leur course dont le déplacement a été organisé par leurs amis C.L.M.

Aux derniéres nouvelles, Francine aurait battu son record sur semi !!!!!!    CHAMPAGNE !!!!!!!!
Lire la suite

* * * DES NOUVELLES DE JAMES * * *

26 Janvier 2008 , Rédigé par Philippe Publié dans #JAMES

undefined

Florian WAHLI, un internaute Suisse vient de m'envoyer cette photo ou il se trouve en compagnie de James.
Florian vient à peine de rentrer du Kénya ou il a passé plusieurs semaines de vacances. Les conditions n'étaient pas les meilleures pour son séjour car il y avait des troubles dans la RIFT Valley et ils étaient bloqués dans un village.
James a d'ailleurs eu beaucoup de mal à le rejoindre.
James a repris l'entraînement car il désire participer au marathon de MONACO et des RVIERAS le 30 mars.
J'espére juste que d'ici là, les routes seront plus sures et qu'il pourra rejoindre NAÏROBI sans probléme afin de venir en Europe.

Toutes derniéres nouvelles ; http://www.liberation.fr/actualite/monde/306277.FR.php?rss=true
Lire la suite

* * * UN PEU DE PRISE DE TÊTE * * *

25 Janvier 2008 , Rédigé par Philippe

equation.jpg

L’écart chronométrique Hommes - Femmes peut-il obéir à un modèle mathématique ? 

Les hypothèses développées dans cet article ne constituent nullement une modélisation.

La problématique sur laquelle je me suis penché ces derniers jours est de savoir si on pouvait répondre à la question suivante : Peut-on modéliser l’écart en temps, qui existe entre les records -femmes et les records-hommes ? Autrement dit, y a-t-il une relation logique, ou une corrélation entre l’écart hommes-femmes sur une distance donnée, avec l’écart sur la distance supérieure et double ? Peut-on rétablir une formule linéaire ? Voici mes modestes débuts de recherches qui peuvent par la suite susciter d’autres réflexions plus importantes. Commençons par définir « l’écart élémentaire ». Il s’agit de l’écart chronométrique entre le record du monde masculin et le record du monde féminin sur la distance du 100m. On le note : T1. T2 sera l’écart sur le 200m, T3 sera l’écart sur 400m, T4 sera l’écart sur 800m, T5 sera l’écart sur le mile...et ainsi de suite. En effet, j’ai choisi le mile car le 1500m n’est pas exactement le double du 800m. En utilisant des calculs simples et à la portée de tout le monde, on peut remarquer que : T2 = 2* T1 + 1/2 ( évidemment ce n’est pas une relation d’égalité parfaite mais très très proche !) T3 = 2* T2 + 1 T4 = 2* T3 + 2 T5 = 2* T4 + 4

Prenons l’exemple numérique du cas du 200m. On a T1 est égal à 71 centièmes. En multipliant T1 par 2, on obtient 1s 42c et on ajoutant 1/2s, on a 1s92c, un temps inférieur de 10 centièmes à l’écart réel sur 200m qui est de 2s 2c. L’écart entre le calcul théorique et la réalité aurait été nul si le record de 100m femmes était de 10s62c et si celui des hommes était de 9s86c....et on peut spéculer de même sur les temps du 200m. On constate qu’on peut généraliser cette relation en un « modèle » qui comprendrait un ensemble de droites de forme : Yi+1 = 2*Xi + Ki. La constante Ki correspond à 1/2 seconde pour le calcul l’écart sur le 200m, à 1 seconde pour le calcul de l’écart sur le 400m, à 2 secondes pour le calcul de l’écart sur le 800m, à 4 secondes pour le calcul de l’écart sur le mile...et ainsi de suite. La contante Ki est doublée à chaque passage d’une distance à son double.

Ce que je présente ici est juste un essai, disons plutôt une simple idée, mais qui pourrait inciter la curiosité qui concernerait une possible existence d’une relation mathématique plus élaborée et plus précise qui pourrait nous aider un jour à prévoir des performances ou repérer d’eventuels chronos qui ne seraient pas « naturels ». Pour que tout modèle éventuel soit fiable, il faut se baser sur des chronos dont on est sûr qu’ils soient « naturels » à cent pour cent ! Et c’est justement là le problème. Pour remédier un peu plus à ce problème de chronos records, on pourrait utiliser la moyenne des meilleures performances mondiales des années sur une période allant de 10 ans à 20 ans, mais le travail est énorme !

Sans omettre d’intégrer certains facteurs du « progrés » et l’influences de facteurs humains. Par conséquent , ce que je voudrais c’est juste stimuler vos réfléxions sur mon idée.....et quelles seraient les conséquences d’une telle relation si elle venait à exister ? Peut-être la naissance d’un « athlétisme mathématique et théorique » qui serait une sorte de « contrôle de performances » ?

Plus d'infos sur ; www.marathons.fr

Lire la suite

Arnaque et placebo

23 Janvier 2008 , Rédigé par Bernard Publié dans #conseils

Je mets en lien un article(trop long) du site de course à pied  VOLODALEN .Pour ceux ou celles qui sont interessés  ,
C'est une enquète concernat un nouveau produit fabriqué dans un laboratoire  plus ou moins fantome de Nice ,à vous de juger
www.volodalen.com/120semaine/enquete.htm

Lire la suite

Aujourd'hui c'est pour Jean-yves et Bernard

22 Janvier 2008 , Rédigé par Bernard

Un heureux anniversaire à notre Chevalier blanc,
le croisé de la musique,
le Dj du philarmonique:
Jean-Yves Monier
de belles courses
Tous nos voeux , pour cette nouvelle année accrochée à ton compte épargne vieundefinedundefined













Et puis nous avons tous une pensée pour Bernard Lantero qui a choisi mercredi pour se faire vérifier le parallelisme  ainsi qu'une petite révision des 50 000 km .Allez bernard on pense tous à toi dépêche toi de revenir poser quelques mines  sur le bord de mer (désolé pour l'infirmière Adriana n'êtait pas libre)infirmiere.jpg
Bernard
Lire la suite

* * * VOS PHOTOS ET LA VIDEO DES 12 BORNES DE GORBIO SONT DISPONIBLES * * *

20 Janvier 2008 , Rédigé par Philippe Publié dans #courses

undefined

Comme toujours, un grand merci aux organisateurs de l'A.S. Gorbio qu se mettent en quatre pour nous recevoir le mieux possible !!!!!
Belle course aujourd'hui avec presque un carton plein des foulées ;  seule la premiére place au sratch nous échappe mais le vainqueur le méritait bien avec le record de l'épreuve  à la clef !!!!
Vos photos sont sur l'album suivant ; http://lesfouleesroquebrunoises.over-blog.com/album-1092300.html
La vidéo ;


Les derniéres photos seront en ligne mardi soir 

Plus d'infos sur ; www.asgorbio.com
Lire la suite

* * * STEPHANE INTERVIEWE PAR VIRGIN RADIO * * *

18 Janvier 2008 , Rédigé par Philippe Publié dans #les foulees

undefined

Ecoutez VIRGIN RADIO ( ex EUROPE 2 ) sur la fréquence  92.1  ces prochains jours car notre président vient d'y faire une interview.
C'est bien sur le calendrier de charme qui intéréssait le journaliste ainsi que les performances remarquables de nos membres lors de la saison écoulée.
Pour info, il y a plus de 300 personnes par jour qui téléchargent le calendrier car nous avons des liens dans nombre de sites de course à pied.
Question médias, nous passerons aussi sur TF1 fin février dans une émission diffusée en prime time un vendredi soir ; " 30 histoires spectaculaires " présentées par Carole ROUSSEAU et Jacques LEGROS.
Cette émission a une audience habituelle de 8 000 000 de téléspectateurs, ce qui devrait donner un gros coup de projecteur sur notre club.

Lire la suite

* * * 10 ANS DEJA !!! * * *

16 Janvier 2008 , Rédigé par Philippe Publié dans #historique

Il y a bientot 10 ans, les foulées faisaient déjà parler d'elles.

Vous devriez reconnaitre sans mal les coureurs de cette époque car ils sont toujours présents sur les pistes !!!!

Dans 10ans j'espére que l'on repassera les photos d'aujourd'hui avec le même sourire.

Lire la suite

* * * OSCAR PISTORIUS * * *

14 Janvier 2008 , Rédigé par Philippe

oscar.jpg

Oscar Pistorius, l’homme qui voulait courir avec les autres

Le Sud-Africain, amputé des deux jambes, veut participer aux JO de Pékin. La fédération internationale semble sceptique.


Il fait bip bip dans tous les aéroports, court le 400 mètres en 46’’34 et poursuit un rêve : participer en août 2008 aux Jeux olympiques de Pékin dans la catégorie des athlètes valides. Oscar Pistorius, né sans chevilles ni péronés le 22 novembre 1986 à Pretoria, a été amputé avant de fêter son premier anniversaire. Aujourd’hui, sa détermination et ses performances suscitent un débat de fond. Ses prothèses en fibre de carbone, fabriquées en Islande et devisées à 40000 francs la paire, lui confèrent-elles un avantage en dépit des apparences ? Un homme sans jambes peut-il raisonnablement et équitablement concourir avec des bipèdes ? Si oui, n’est-ce pas ouvrir la porte à certaines dérives, encourager dans le futur une course à l’armement technologique ?

Sa place est aux Jeux paralympiques

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) devrait livrer son verdict d’ici à la fin de l’année, sur la base d’une étude menée par l’Institut de biomécanique de l’Université de Cologne et dont les conclusions étaient censées lui parvenir vendredi. « Nous n’avons pas encore reçu le rapport », coupe Pierre Weiss, secrétaire général de l’IAAF. « Nous ne sommes pas à quelques jours près, il s’agit d’un cas marginal qui ne nous préoccupe pas particulièrement. L’avantage, c’est qu’il permet aux médias de parler d’athlétisme au mois de décembre. C’est tout ».

C’est tout ? Pas vraiment. Si l’IAAF cherche à minimiser l’impact de l’affaire Oscar Pistorius, c’est sans doute parce qu’elle est gênée aux entournures. « D’un point de vue philosophique, cela nous dérange un peu, en effet », admet Pierre Weiss. « J’ai du respect et de la compassion pour tous les athlètes qui souffrent d’un handicap, mais c’est justement pour eux que les Jeux paralympiques se tiennent tous les quatre ans. Pour moi, la place d’Oscar Pistorius est là. Cela dit, ce que je pense à titre personnel n’a pas d’importance. Notre choix reposera sur nos écrits ».

Une batterie de tests

Or, le cinquième alinéa de l’article 144.2 du règlement proscrit « tout dispositif qui confère à son utilisateur un avantage sur tout athlète qui n’en bénéficie pas ». Tout dépendra donc des conclusions apportées par le professeur Gert-Peter Brüggemann et son équipe. La batterie de tests passés par le champion sud-africain, les 12 et 13 novembre à Cologne, porte sur l’amplitude de sa foulée, sa production d’énergie, la répartition de son effort et sa consommation d’oxygène.

Lors du meeting Golden League de Rome, le 13 juillet dernier, sa performance sur 400 mètres (en 46’’90) avait déjà été analysée sous toutes les coutures par l’IAAF. S’il est plutôt lent au démarrage et peine dans le premier virage, Oscar Pistorius bénéficierait à la longue d’une foulée plus ample que celle d’Asafa Powell, et aurait l’avantage de ne pas être sujet à la montée d’acide lactique qui peut vous empoisonner une fin de course. Après avoir souligné le danger de chute lié à son absence de sensibilité dans les membres inférieurs, plusieurs spécialistes se sont déclarés sceptiques quant à l’étonnante capacité du Sud-Africain à monter en puissance au fil des hectomètres. « Si vous avez un gars qui atteint sa vitesse maximale au bout de 150 mètres et qui la conserve jusqu’à la ligne d’arrivée, ça ne va pas. Même les meilleurs comme Jeremy Wariner ne sont pas capables de faire cela », résumait dans le quotidien The Independent Nick Davies, directeur de la communication à l’IAAF.

Jacky Delapierre, directeur du meeting Athletissima et vice-président de la fédération suisse, peine lui aussi à masquer ses réticences à l’évocation d’Oscar Pistorius. « Tout le monde est favorable à l’intégration de ces gens mais là, on se trouve dans une situation ambiguë. On fait tout pour que le corps des champions ne soit pas touché par le dopage. Alors, si on se met à travailler sur les matériaux ou la forme des prothèses... Ça ouvrirait une brèche qui paraît difficile à accepter... »

Ni fatalisme ni lamentation

S’il y a une chose qu’Oscar Pistorius n’a jamais acceptée, c’est de baisser les bras. « Un loser n’est pas celui qui termine le dernier d’une course. C’est celui qui reste assis, regarde et ne tente jamais rien ». Ce message, légué très tôt par une mère qui décèdera en 2002 des suites de la malaria, n’a jamais abandonné le jeune homme. La lamentation, le fatalisme ou la commisération n’ont jamais trouvé place dans son entourage. « Il est naturel que les gens aient pitié de moi », déclarait-il en juillet dans le Sunday Times. « Mais j’ai vite réalisé que je pouvais faire plein de choses mieux qu’une personne valide. Je peux comprendre l’effarement que cela provoque, mais je ne crois pas qu’il soit juste de me considérer comme un athlète handicapé. Et si vous me demandiez aujourd’hui si j’aimerais retrouver mes jambes, je devrais m’asseoir pour y réfléchir. C’est ainsi que je suis devenu la personne que je suis ». Un homme qui aimerait, simplement, courir avec les autres.

Plus d'infos sur ; www.marathon.fr

Lire la suite
1 2 3 > >>