Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES FOULEES ROQUEBRUNOISES

***Enfin un article serieux***

24 Avril 2008 , Rédigé par Bernard Publié dans #conseils

Voici enfin un article qui va vous faire réagir.Je connais déjà les noms des meneurs.!!!!!!!!
Attention ceci est un sondage véridique et tout à fait scientifique il peut être vérifié sur le site suivant:link
Ne voyez aucune suggestion dans ses propos ,maintenant si vous devez essayer avant la course de Castellar,je ne suis en rien responsable d'éventuelles contre performances que pourrait entraîner l'application des ses recherches trés scientifiques

Le sexe avant l'effort ?


La question est si importante et si récurrente : Peut-on avoir une activité sexuelle avant une compétition ? Certains assurent qu'ils y laissent de l'influx quand d'autres affirment que l'activité sexuelle les aide à trouver le calme. Du côté des études scientifiques, la rareté règne.

Une étude a toutefois été menée en 2000 par des chercheurs genevois. Les scientifiques suisses ont demandé à des athlètes très entraînés de réaliser un test maximal d'effort et un test couplant stress physique et concentration mentale. Les épreuves ont été réalisées après une période de repos (situation contrôle) ou suite à une activité sexuelle.


Résultats                               


Lorsque le test associant mental et physique est réalisé 2 h après l'activité sexuelle, la fréquence cardiaque de récupération est plus élevée comparativement à la situation contrôle. Preuve que l'activité sexuelle "emballe les cœurs".

Si l'on excepte ce lien bien évident pour toutes et tous entre sexe et cœur, rien à signaler. 10 h après l'activité sexuelle, le cœur bat à nouveau à sa cadence habituelle. Enfin, qui s'en doutait ? ni les performances physiques, ni les performances mentales n'ont été affectées par l'activité sexuelle.

Alors que dire ? Que sexe et performance ne font pas mauvais ménage. Ou dire que l'activité sexuelle emballe les cœurs, quelques instants seulement, et laisse les muscles frais et la tête froide.

Bernard

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bob l'éponge 25/04/2008 15:34

ça, c'est bien un commentaire de femme mariée !!!!!!

Francine 25/04/2008 15:15

Quand vous parlez de vous réveillez  en pleine nuit... est ce que vous pensez au partenaire ???

Phil 25/04/2008 13:35

L'étude ne précise pas le moment de (des) l'acte sexuel, je m'explique.L'important pour un sportif est de bien gérer son temps de sommeil :Si vous devez participer à une épreuve à 9 heures du matin, vous devez (selon vos capacités) vous reveillez en plein milieu de la nuit donc...petite nuit égale mauvais résultat sportif.Si vous courrez en fin d'après midi, vous occultez la sieste donc même punition au niveau des chronos.Moralité : cela n'est pas le sexe qui nuit mais plus la nuit de courte durée.

patrick.s 24/04/2008 15:40

enfin un bon article !!!!!!je vois que certains ont besoins d'une carotte pour faire une perf...de toute façon il est toujours question de performances dans les deux cas,reste plus qu'a voir les résultats et les humeurs de chacun sachant que bien des gens cachent leurs jeux...il faut joindre l'utile a l'agréable et vivre tous les instants présents!!!

bob l'éponge 24/04/2008 14:46

Le sexe peut même être facteur de performance dans une course si on promet au coureur une nuit d'amour avec une bombe en cas de victoire !!!!